Arts vivants

interprétation

Que ce soit au théâtre ou au cinéma, le jeu d’acteur est un don de soi, où se créent des filtres d’émotions pour ajuster la tenue d’un personnage et lui donner vie. C’est chercher ce qu’il y a en soi, se déshabiller ou se travestir. Et tout cela est une sorte d’alchimie conçue comme une mécanique autonome et sensible, qui se construit, s’expose et se partage avec une grande intensité quand le public est là ! C’est aussi des rencontres avec des écritures porteuses d’oralité où la langue prend corps et la parole est de chair. Et c’est avant tout une aventure humaine et collective.

©Anthony Ceccarelli