Photographies

entre deux

Les artistes comme les agriculteurs ont besoin d’éclaircir des terres enfouies, ils n’ont aucune certitude sur le temps à venir, mais les convictions sont profondes et les propositions multiples. Ce qui nous rassemble, c’est le désir de faire autrement, de continuer un travail de création, de semer, de planter, d’élever nos champs d’actions dans la curiosité et la richesse culturelle. 
« Culture dans les fermes » se construit avec une volonté d’ouverture, de convivialité, d’émergence et de transversalité possible sur le territoire Normand.
Ces photographies ont été réalisées dans le cadre de résidences à la ferme, avec Yo du Milieu et Marion Motte.

TEXTUS

©cendresdelort

Je cherchais des modèles pour développer la création d’Azertyuiop Collection et j’ai été invitée en résidence au Tunnel à Caen, dans le quartier de la Grâce de Dieu où j’ai rencontré ses habitants. J’ai interrogé leur territoire, leur identité où nous avons défini ensemble un mot ou une phrase que j’ai écrit sur une partie de leur corps. J’ai présenté ce travail in situ sur papier collé et sur bâche, hors les murs et dont il reste encore quelques traces aujourd’hui.

PORTRAITS

©cendresdelort

Quand j’ai commencé la photographie, j’avais besoin de sujets. Étant inscrite dans le collectif Bazarnaom, j’ai demandé aux gens s’ils voulaient bien m’accorder un moment pour réaliser leur portrait. Ils et Elles sont venus, laissant libre court à leurs mouvements, leur parole, leur humeur du moment et je tentais d’en attraper quelque chose. Tout compte fait, nous étions dégagés de toute contrainte et j’ai eu un grand plaisir à mener ces entretiens photographiques !